Accueil télphonique de 8h00 à 20H00 du lundi au vendredi et le samedi de 8h00 à 12h00

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Se faire payer !

Se faire payer !

Le 09 avril 2015
Depuis sa réactivation, l'observatoire des délais de paiement ne cesse de pointer les difficultés des entreprises à se faire payer à bonne date. 

Tout particulièrement, les petites entreprises sont les plus touchées. 

CE QUE DIT LA LOI...

Le Code de commerce (art. 441-6, I, al. 8) pose une règle : lorsque les parties au contrat n'ont rien prévu concernant les délais de paiement, l'échéance est fixée à 30 jours à compter de la date de la fourniture de la prestation. 

Cette règle peut néanmoins être écartée. Mais alors les délais de paiement conventionnels ne doivent pas excéder soit 45 jours fin de mois (comprenons 45 jours à compter de la fin du mois au cours duquel la facture a été reçue), soit 60 jours à compter de l'émission de la facture. 

La réalité est souvent bien différente. 

REDUIRE VOS DELAIS DE PAIEMENT

Pour réduire vos délais de paiement, quelques bonnes pratiques peuvent être mises en oeuvre, dont le maître mot est la discipline. 

D'abord, prenez l'habitude d'écrire à votre débiteur, un peu avant l'échéance, tout simplement pour la lui rappeler. 

Les factures et relances doivent impérativement être éditées et envoyées à bonne date, au jour près. 

Il peut être utile de structurer, en interne, un service dédié aux relances. Un service externalisé peut fournir un confort supplémentaire, ne serait-ce que pour gérer et soigner votre relation de clientèle. 

Enfin, rien ne sert de menacer trop vite et trop fort. Un plan de relance doit être préféré, prévoyant au moins trois lettres : une première relance amiable, une ultime relance amiable, et enfin une mise en demeure, préalable à une action contentieuse. 

A partir de 89 euros HT, Notre cabinet d'avocat peut vous accompagner dans le recouvrement de vos créances impayées. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter ici

 



t